Covid-19 : Nous sommes toujours là pour vous servir.

En affaires depuis plusieurs années dans le domaine des services d’aide aux aînés, j’ai visité des centaines de résidences privées, la majorité dans la région de Montréal et du Grand-Montréal, quelques-unes aux États-Unis,  en Belgique et en France.

J’ai vu plusieurs variétés d’installations, des aménagements différents, ainsi qu’une vaste option de choix de résidences pour personnes âgées.

Aujourd’hui, lors de mes visites, il y a des choses évidentes qui me sautent aux yeux. Plusieurs personnes pensent se lancer dans ce domaine, bâtir une résidence et faire plein de fric. Je leur souhaite bonne chance! Car, le marché des résidences pour aînés est exigeant.

Il y a beaucoup d’aspects à considérer pour devenir une entreprise qui offre un excellent service à sa clientèle.   Aménager les lieux adéquatement, offrir des soins généraux et spécifiques pour les aînés, gérer les employés (cuisine, infirmerie, entretien ménager, loisirs, administration, etc.), entretenir les relations avec les membres des familles, assurer une présence dans la communauté, entretenir l’édifice, suivre les lois en vigueur, et la longue liste continue…  Au fil du temps, j’ai rencontré des personnes au sein d’entreprises qui font du suuuupppper bon travail, voire magnifique, et d’autres, pitoyables, qui me laisse bien perplexe, parfois songeuse.

Récemment, j’ai visité une nouvelle construction, une résidence luxueuse, qui a requis des millions de dollars en investissement. Cet immeuble s’ajoute à un ensemble de résidences pour aînés géré par la même entreprise. L’une des premières choses flagrantes  que j’ai remarquée dans plusieurs appartements se trouvait dans les salles de bain. Dans chacune d’elles, il y avait des barres d’appui. Dans la même pièce il y avait une cloche d’appel d’urgence. Ces deux ajouts sont super!

Où est donc le problème me demanderez-vous? Et bien, la cloche d’appel était installée directement derrière la barre d’appui et le hic c’est qu’un fil sortait du milieu de cette cloche à l’horizontal du plancher, donc, il n’y avait pas de place pour mettre la main!! De toute évidence, il sera difficile d’utiliser cette barre d’appui à cause de la cloche d’appel placée derrière, mais encore si une personne à la peau délicate se coupait à son contact (surtout si cette personne prend des anticoagulants, situation fréquente chez les aînés), cela pourrait causer des blessures.

Urhhh!  Quels étaient les pensées et connaissances des concepteurs?  Est-ce que l’équipe de construction a été informée de l’usage de ce qu’ils installaient et de la clientèle visée?  Souvent, je me pose la question. C’est tellement frustrant. L’attention aux petits détails, de la conception à la construction, est tellement importante et peut vraiment changer la qualité de vie de la personne qui habitera cet espace, autant que celle qui y travaillera.

À une autre occasion, on m’a invitée à visiter un autre édifice flambant neuf dans l’espoir avoué que je leur réfère des clients pour les aider dans le démarrage de leur résidence.

Avant même de commencer la visite, ma première question a été : « Qui sera votre clientèle idéale ici? » La réponse fût : « Bien, des gens avec une légère perte d’autonomie jusqu’à des personnes qui on besoin de plus de soins lourds, ….vous savez. » Ceci me permet de comprendre davantage l’assistance qui sera offerte à la clientèle.  Conséquemment, cette information me guide vers la clientèle ciblée.

Une fois la visite entreprise, j’ai constaté que les seuils de portes n’étaient pas lisses entre les pièces.  J’ai alors demandé à la propriétaire si elle prévoyait accueillir dans cet édifice des personnes avec des marchettes ou de légères pertes de mobilité.  « Bien sûr, nous n’avons pas de problème avec ça. »  Donc, pourquoi les seuils de portes n’étaient-ils pas lisses?  Sa réponse : « Oh je ne le sais pas, pourquoi? ».  Pourquoi??!!  Ces situations sont des moments tellement frustrants pour moi, car cette méconnaissance des besoins de l’aîné me fait sortir de mes gonds.

S’il vous plaît! S’il vous plaît! S’il vous plaît! Si vous planifiez bâtir une résidence pour personnes âgées, surtout pour des personnes ayant des besoins spécifiques, en considérant que ceux-ci bien sûr vont évoluer, parfois assez rapidement, mettez-vous à la place de vos futurs clients. Soyez attentif aux besoins de votre clientèle et accordez beaucoup d’attention aux petits détails.  Consultez des gens compétents en la matière. Je vous garantis que vous vous en sortirez gagnant!