Covid-19 : Nous sommes toujours là pour vous servir.

Que ce cheminement ait été de courte ou de longue durée depuis que votre être cher a été admis à l’hôpital, c’est maintenant le temps de passer à une autre étape.

L’équipe médicalea complété son travail et/ou votre être cher a plafonné en réhabilitation.  Le congé est prévu pour une date précise vers un retour à domicile ou un déménagement à une nouvelle adresse, par exemple une résidence pour personnes âgées.  Dans tous les cas, avant le congé, gardez ces informations en tête :

  • Assurez-vous que tous les tests nécessaires ont été complétés, et idéalement obtenez les résultats;

  • Si un membre de l’équipe médical vous a promis une information spécifique, obtenez cette information avant le départ et assurez-vous de bien comprendre le langage utilisé et sa signification;

  • Durant l’hospitalisation, est-ce que les médicaments ont été changés? Demandez la liste à jour de médicaments et comment les administrer. Est-ce qu’un rendez-vous sera nécessaire pour faire un suivi d’évolution? Si oui, est-ce que ce rendez-vous peut être déjà pris, avant le congé?  Est-ce que des tests sanguins seront requis? Si oui, à quelle fréquence, et par qui? Est-ce que  des effets secondaires sont prévisibles avec cette nouvelle combinaison de médicaments? Si oui, lesquels?

  • Le plan de soins a-t-il changé? Renseignez-vous sur les détails de ce qui doit être fait, à quelle fréquence et ce qui doit être surveillé pour ne pas revenir en arrière.  Obtenez le plus d’information possible pour bien comprendre cette nouvelle situation, que ce soit vous ou non qui donnerez les soins, car dans tous les cas, votre soutien sera possiblement nécessaire;

  • Quels sont les autres services, informations, conseils ou autres que vous pouvez obtenir du système hospitalier avant le congé? Est-ce qu’ils peuvent préparer les formulaires pour donner accès auxcentres de jour, aux services de physiothérapie, à de l’équipement adapté, aux différents spécialistes, etc? Soyez prévenant afin d’éviter une régression de votre être cher et une autre admission à l’hôpital. Osez demander tout ce qui vous vient en tête qui pourrait être utile. Dans le pire des cas, ils refuseront ou, encore mieux, ils vous guideront vers différentes ressources. Une fois le congé obtenu et le dossier archivé, il sera plus difficile d’obtenir des rapports, formulaires, noms de spécialistes, ou encore d’être guidé vers des ressources de soutien à domicile.

Le prochain blogue portera sur le retour à la maison après un congé, suivi d’un autre blogue d’aller vers une nouvelle demeure après un congé  d’hôpital.