Déménagement

Quel est le bon moment pour déménager dans une résidence pour personnes âgées ?
Le processus est complexe et accaparant. Par où dois-je commencer ?
Comment se départir du surplus de ses biens ?

Vendre la maison

Vendre ma maison d’abord ou trouver une résidence ?
Qui peut m’aider à vendre ma maison ?

Résidences pour personnes âgée

Choisir une résidence privée ou publique ? Quelles sont les différences ?
Quels sont les points à considérer lors de la recherche d’une résidence pour personnes âgées ?
Maman peut-elle apporter son chat ?
Est-ce qu’il y a des listes d’attente ?
Existe-t-il des résidences pour de courts séjours ?
Mon père craint perdre son autonomie s’il déménage dans une résidence. A-t-il raison ?
Quels types de services offrent les résidences pour personnes âgées ?
Les services offerts dans les résidences sont-ils souples ?

Services offerts par Services d’Aide aux Aîné

Quelle est la durée du processus de recherche d’une résidence ?
Quels sont les délais de Services d’Aide aux Aînés ?
Qui a été aidé par Services d’Aide aux Aînés par le passé ?

Aborder le sujet du déménagement et comprendre le jargon des résidences

Comment aborder le sujet du déménagement dans une résidence avec un parent ?
Ma mère est à l’hôpital et ne retournera pas à la maison. Quelles sont les prochaines étapes ?

Au sujet des soins

Qu’ entend-on par « une heure et demie de soins »?

Comment aborder le sujet de la perte d’autonomie ?

Comment aborder avec vos parents vieillissants le sujet de leurs besoins qui changent ?
Comment devrais-je parler de la perte d’autonomie avec un être cher ?
Que pouvez-vous faire si vos parents refusent de parler d’un déménagement ?
Vous sentez-vous seul et perdu face aux besoins d’assistance requis par vos parents ?
Vous craignez pour le bien-être et la sécurité d’un aîné, votre intuition vous dit que la situation doit changer. Quelles sont les options ? Faut-il embaucher de l’aide ? Planifier un déménagement ? Que faire ?
D’où vient cet éléphant que l’on retrouve dans le livre Déménager ou non ?


Déménagement

Quel est le bon moment pour déménager dans une résidence pour personnes âgées ?

Vous sentez-vous toujours en sécurité à la maison ? Craignez-vous de sortir ? Vos tâches quotidiennes sont-elles de plus en plus difficiles à accomplir ? Si tel est le cas, voilà donc d’excellentes raisons d’envisager de déménager dans une résidence pour personnes âgées pendant que vous avez encore assez d’énergie et avant que le processus ne soit trop lourd. Plus vous attendez, plus le processus sera difficile et éprouvant.

Haut de page

Le processus est complexe et accaparant. Par où dois-je commencer ?

Envisagez ce processus comme si vous deviez traverser une pièce : un pas à la fois. N’entreprenez pas tout en même temps. Dressez une liste des grandes étapes à réaliser et divisez-les en sous-étapes. Ensuite, mettez-les en ordre de priorité et rayez-les chaque fois que vous les aurez accomplies.

Haut de page

Comment se départir du surplus de ses biens ?

Procédez une étape à la fois. Déterminez tout d’abord où vous allez déménager. Une fois que vous avez le plan de votre nouvel appartement, mesurez vos meubles et décidez lesquels vous pourrez apporter avec vous. N’oubliez pas, moins vous déménagerez d’articles, moins vous serez encombré. Services d’Aide aux Aînés vous aide à élaborer le plan de votre nouvelle demeure et à choisir ce que vous voulez apporter avec vous. S’il reste des articles à vendre, à donner ou même à jeter, Services d’Aide aux Aînés peut faire appel à des professionnels qui pourront vous aider à vous défaire de l’excédent.

Haut de page

Vendre la maison

Vendre ma maison d’abord ou trouver une résidence ?

Il est préférable de procéder à la recherche d’une résidence avant de vendre votre maison. Ainsi, vous éviterez des situations stressantes. Une fois votre nouvelle adresse trouvée, vous pouvez procéder à la vente de votre maison.

Haut de page

Qui peut m’aider à vendre ma maison ?

Services d’Aide aux Aînés peut vous aider. En effet, nous nous assurerons que les papiers que vous signerez vous soient bien expliqués et que vos délais soient respectés. Nous serons donc à vos côtés pour coordonner tous les aspects de cette grande transition.

Haut de page

Résidences pour personnes âgées

Choisir une résidence privée ou publique ? Quelle est la différence ?

Pour avoir accès à une résidence publique, vous devez passer par un travailleur social dans un centre de santé et de services sociaux de votre quartier ou un hôpital. Les résidences publiques sont subventionnées par le gouvernement et offrent des chambres privées ou semi-privées.

Pour leur part, les résidences privées offrent divers types d’hébergement (chambre semi-privée, appartement, etc.). Les services y sont variés et adaptés à une clientèle de personnes autonomes, semi-autonomes ou en perte d’autonomie. Les résidences privées ne sont toutefois pas subventionnées.

Haut de page

Quels sont les points à considérer lors de la recherche d’une résidence pour personnes âgées ?

Premièrement, déterminez ce que vous recherchez ainsi que vos besoins. Voulez-vous que vos repas soient inclus ? Désirez-vous qu’une infirmière soit présente sur place ? De quelle grandeur désirez-vous votre nouvel appartement ? Quel est votre budget ? Évaluez bien votre situation et, une fois l’évaluation terminée, vous pouvez commencer vos recherches. Il existe de nombreuses résidences dans la région. Elles sont à la fois similaires et très différentes. Vous constaterez ces différences et ces similitudes lorsque vous commencerez vos recherches. (Cliquez ici pour obtenir notre guide gratuit pouvant vous aider)*****LUCILLE link for Free guide here! Click here for our free guide to help you.

Haut de page

Maman peut-elle apporter son chat ?

Ce ne sont pas toutes les résidences qui acceptent les animaux de compagnie. Si votre mère veut apporter son chat avec elle, n’oubliez pas de poser la question lorsque vous contacterez ou visiterez les résidences.

Haut de page

Est-ce qu’il y a des listes d’attente ?

En règle générale, plus l’appartement est grand, plus l’attente est longue. Cependant, selon le moment de vos visites, les résidences peuvent avoir des appartements disponibles. Il est difficile de prévoir.

Haut de page

Existe-t-il des résidences pour de courts séjours ?

Bien sûr. Certaines résidences offrent de courts séjours : des périodes de répit (lorsque la famille part en vacances et ne veut pas laisser un parent seul à la maison) ou de convalescence (après un séjour à l’hôpital, par exemple ; le temps de regagner des forces avant de rentrer chez soi).

Haut de page

Mon père craint perdre son autonomie s’il déménage dans une résidence. A-t-il raison ?

Non. En fait, les résidences pour personnes âgées offrent à un seul et même endroit (plutôt qu’éparpillés dans la ville) une panoplie de services dont les résidents peuvent bénéficier quand ils le souhaitent. Votre père sera ainsi encouragé à demeurer autonome le plus longtemps possible. Une fois dans son appartement, il fait d’ailleurs comme bon lui semble. (Exception faite s’il doit bénéficier d’une certaine supervision pour assurer sa sécurité.)

Haut de page

Quels types de services offrent les résidences pour personnes âgées ?

Les résidences peuvent offrir des soins personnels comprenant : la distribution de médicaments, une aide pour prendre le bain, s’habiller, faire la toilette, la lessive, l’accompagnement du client à la salle à manger, etc. On peut également y retrouver divers services tels qu’une banque, un salon de coiffure, un centre de manucure/pédicure, un dépanneur, une bibliothèque, une salle informatique ou encore des salles d’activités (quilles, billard, mini-golf, etc.).

Haut de page

Les services offerts dans les résidences sont-ils souples ?

Chaque résidence offre ses services à sa façon. Certaines proposent des « forfaits » de services complets dès que vous emménagez et d’autres offrent des services « à la carte ».

Haut de page

Services offerts par Services d’Aide aux Aînés

Quelle est la durée du processus de recherche d’une résidence ?

Tout dépend du temps dont vous disposez. Si votre situation est urgente, nous nous empresserons de vous aider. Cependant, si le temps n’est pas un facteur, nous suivrons votre rythme. C’est vous qui décidez du temps dont vous disposez. Nous sommes là pour vous aider et alléger votre tâche.

Haut de page

Quels sont les délais de Services d’Aide aux Aînés ?

C’est à vous de nous le dire ! Nous avons déjà trouvé une résidence en un avant-midi (visites comprises et ce, suite à un appel du client reçu le matin même). Nous avons également déjà pris des années pour trouver une résidence. Le client hésitait, et nous l’avons respecté.

Haut de page

Qui a été aidé par Services d’Aide aux Aînés par le passé ?

Avec ce nom d’entreprise, notre téléphone sonne et nous ne savons jamais à l’avance ce que nous dira l’autre personne au bout du fil. Nous faisons tout ce qui est possible pour répondre aux questions des personnes âgées et pour les aider à résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés.

Certaines personnes nous ont appelés pour savoir si nous pouvions les aider à trouver l’âme sœur, à traduire un document, à contacter la compagnie laitière pour les informer que leurs pintes de lait sont impossibles à ouvrir quand on a de l’arthrite, à trouver un moyen de transport pour aller à un rendez-vous, à trouver de l’aide à domicile, à savoir « ce que c’est au juste une résidence pour personnes âgées » ou encore à « svp m’aider à résoudre toute cette situation ».

Avec ce nom d’entreprise, notre téléphone sonne et nous ne savons jamais à l’avance ce que nous dira l’autre personne au bout du fil. Nous faisons tout ce qui est possible pour répondre aux questions des personnes âgées et pour les aider à résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés.

Certaines personnes nous ont appelés pour savoir si nous pouvions les aider à trouver l’âme sœur, à traduire un document, à contacter la compagnie laitière pour les informer que leurs pintes de lait sont impossibles à ouvrir quand on a de l’arthrite, à trouver un moyen de transport pour aller à un rendez-vous, à trouver de l’aide à domicile, à savoir « ce que c’est au juste une résidence pour personnes âgées » ou encore à « svp m’aider à résoudre toute cette situation ».

Chaque demande, chaque situation, chaque coup de fil est différent. Nous nous spécialisons dans la vaste question qui consiste à savoir si le temps est venu de Déménager ou non ?MD et qui englobe de nombreux facteurs tels que la situation familiale, les problèmes de santé, l’agencement de la maison et le soutien déjà en place.

Voici quelques situations auxquelles nous avons apporté notre assistance : Mme Leblanc, 86 ans, et son mari atteint de Parkinson, qui voulaient vendre leur maison et déménager dans un plus petit logement ; des veuves et des veufs qui vivent en appartement et qui souhaitent déménager dans une résidence pour avoir accès à des services/soins et briser l’isolement ; des personnes âgées qui ont été hospitalisées et qui ne peuvent pas retourner chez elles pour diverses raisons ; des personnes qui ont la maladie d’Alzheimer, des personnes alcooliques, aveugles, mal nourries et bien d’autres encore.

Cela peut paraître terrible pour plusieurs. Mais pas pour nous.

Peu importe l’âge, chaque personne mérite le meilleur environnement et la meilleure qualité de vie qui soit. Cependant, tout le monde n’est pas prêt à voir comment le changement peut leur venir en aide. À travers nos conversations et nos entretiens, nous aidons nos clients à voir leur situation telle qu’elle est et savoir qu’il existe des solutions qui leur permettront d’avancer en toute sérénité.

C’est à ce moment que nous avons la chair de poule : lorsque nous savons que nous avons aidé une personne âgée à apporter les changements nécessaires à son environnement, qu’elle s’y sentira en sécurité et s’y épanouira.
Chaque demande, chaque situation, chaque coup de fil est différent. Nous nous spécialisons dans la vaste question qui consiste à savoir si le temps est venu de Déménager ou non ?MD et qui englobe de nombreux facteurs tels que la situation familiale, les problèmes de santé, l’agencement de la maison et le soutien déjà en place.

Voici quelques situations auxquelles nous avons apporté notre assistance : Mme Leblanc, 86 ans, et son mari atteint de Parkinson, qui voulaient vendre leur maison et déménager dans un plus petit logement ; des veuves et des veufs qui vivent en appartement et qui souhaitent déménager dans une résidence pour avoir accès à des services/soins et briser l’isolement ; des personnes âgées qui ont été hospitalisées et qui ne peuvent pas retourner chez elles pour diverses raisons ; des personnes qui ont la maladie d’Alzheimer, des personnes alcooliques, aveugles, mal nourries et bien d’autres encore.

Cela peut paraître terrible pour plusieurs. Mais pas pour nous.

Peu importe l’âge, chaque personne mérite le meilleur environnement et la meilleure qualité de vie qui soit. Cependant, tout le monde n’est pas prêt à voir comment le changement peut leur venir en aide. À travers nos conversations et nos entretiens, nous aidons nos clients à voir leur situation telle qu’elle est et savoir qu’il existe des solutions qui leur permettront d’avancer en toute sérénité.

C’est à ce moment que nous avons la chair de poule : lorsque nous savons que nous avons aidé une personne âgée à apporter les changements nécessaires à son environnement, qu’elle s’y sentira en sécurité et s’y épanouira.

Haut de page

Aborder le sujet du déménagement et comprendre le jargon des résidences

Comment aborder le sujet du déménagement dans une résidence avec un parent ?

Tout d’abord, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une étape très difficile. Il est préférable d’éviter les discussions un peu trop animées. Un parent n’est pas toujours conscient de la situation dans laquelle il se trouve. C’est la première fois qu’il doit faire face à cette situation et celle-ci comporte souvent beaucoup de deuils et de renoncements à faire. Ayez de l’empathie. Si vous entrez en conflit, faites appel à un professionnel pour discuter de la situation. Ainsi, cette nouvelle personne impliquée dans le processus pourra analyser la situation d’un point de vue objectif.

Haut de page

Ma mère est à l’hôpital et ne retournera pas à la maison. Quelles sont les prochaines étapes ?

Discutez avec le travailleur social qui s’occupe du dossier pour explorer les différentes options qui s’offrent à elle. Le rôle du travailleur social est d’élaborer un plan pour la sortie, de suggérer des services spécifiques qui lui permettront de retourner à la maison en toute sécurité ou encore de recommander un déménagement. Explorez toutes les options et n’hésitez pas à poser plein de questions à chaque étape.

Haut de page

Au sujet des soins

Qu’ entend-on par « une heure et demie de soins » ?

Les heures de soins constituent le temps dédié à une personne pour l’aider. À titre d’exemple, si une personne a besoin d’aide pour prendre son bain, on lui consacrera alors 30 minutes. Quinze minutes peuvent être ajoutées pour la prise de médicaments, etc. Une heure et demie de soins par jour comprend habituellement les repas, la distribution de médicaments, l’aide pour prendre un bain, pour s’habiller et faire l’entretien ménager. Le temps alloué à une personne est évalué en fonction des besoins de cette personne.

Selon les endroits, différents termes sont utilisés. Voici quelques termes que nous avons entendus au cours de nos visites dans diverses résidences : des heures soins, un plan de soins, des niveaux de soins, un forfait soins, des actes de soins, des soins physiques, des soins de mémoire ou même un système de points pour déterminer les soins requis pour établir un coût.

Peu importe le terme utilisé ou la façon de calculer ces heures, le but ultime est toujours le même : déterminer quels sont les besoins de la personne âgée, combien de temps un employé prendra pour offrir ce service et quel sera le coût pour le client. Chaque personne a besoin d’une assistance répondant spécifiquement à ses besoins. Par exemple : la tâche du bain. Aider une personne qui est en fauteuil roulant ou qui a des pertes de mémoire à prendre un bain n’est pas la même tâche que d’assister une personne qui a toute ses capacités physiques ou cognitives. L’évaluation des soins requis, du temps nécessaire pour les offrir et du coût qui en résulte est donc toujours effectuée au cas par cas.

Haut de page

Comment aborder le sujet de la perte d’autonomie ?

Comment aborder avec vos parents vieillissants le sujet de leurs besoins qui changent ?

Depuis quelque temps, vous constatez des changements dans les habitudes de vie de vos parents et à la maison. Vous ressentez l’urgence et le besoin d’en discuter avec eux. Avant d’entamer la discussion, identifiez clairement les changements que vous avez constatés. Gardez en mémoire que l’on se fait rarement une idée juste de son âge et que vos parents se sentent probablement plus jeunes qu’ils ne le sont. Abordez la discussion d’un ton amical, avec respect, sans infantiliser vos parents, ni les accuser ou les pointer du doigt. Donnez des exemples. Au cours des derniers mois, vous avez constaté lors de vos visites que le courrier s’accumulait. Ont-ils besoin d’aide pour établir un nouveau système ou est-ce une tâche qu’ils souhaiteraient déléguer ? Une multitude de tâches peuvent aussi être moins bien accomplies ; traitez chacune d’elles de façon spécifique en identifiant avec vos parents leurs désirs et leurs besoins réels. Quel sera le meilleur choix pour l’avenir ? Rester à la maison ou penser à déménager. Accompagnez vos parents dans leur cheminement et leurs réflexions, cela pourrait les aider si vous sentez cette ouverture de leur part.

Recommandations

Ayez ces discussions à l’extérieur de la maison, cela est moins menaçant. En tout temps, ayez une approche positive.

Haut de page

Comment devrais-je parler de la perte d’autonomie avec un être cher ?

Si la perte d’autonomie s’effectue sur une longue période de temps, la situation est plus délicate. La patience est de mise pour conduire ce long processus à bon terme. Allez-y lentement mais continuellement. Si la perte d’autonomie survient soudainement, la réaction doit s’effectuer tout aussi rapidement, car plusieurs aspects de la vie changent en même temps. Qu’importe la situation : essayez de vous mettre à la place de l’autre personne.

N’hésitez pas à lui faire part de vos pensées et de vos sentiments suite à ce que vous constatez. Il y a de fortes chances que l’être cher auquel vous souhaitez porter assistance ne soit pas en accord avec vos réflexions car il ne perçoit pas nécessairement la gravité de son état et l’urgence d’intervenir. Si vous ne parvenez pas à prendre du recul par rapport à la situation, connaissez-vous une personne qui pourrait avoir un point de vue plus objectif ? N’hésitez pas à trouver du soutien et à partager vos sentiments.

Recommandations

La patience est la clé du succès dans ce processus.

Haut de page

Que pouvez-vous faire si vos parents refusent de parler d’un déménagement?

Chaque couple a sa propre façon de gérer les situations et les crises. Certains ne demandent pas d’aide. Avec vos parents, abordez le sujet de rester à la maison ou d’un déménagement éventuel. Est-ce que rester à la maison est encore possible ? Est-ce que l’un de vos parents requiert des soins qui sont offerts par l’autre époux, devenu par le fait même et, parfois malgré lui, aidant naturel ? Comment ce nouveau rôle est-il vécu ? Sont-ils encore capables de gérer le tout ? Se sentent-ils débordés, fâchés, isolés ? Sont-ils solidaires ou tiraillés chacun de leur côté dans cette situation ? L’idée d’un déménagement peut paraître insurmontable et suscite souvent des pensées sur la fin de la vie. Sachez que cette discussion peut s’échelonner sur plusieurs années.

Recommandations

Abordez le sujet avec une bonne écoute et, si possible, allez-y petit à petit, sans brusquer les choses.

Haut de page

Vous sentez-vous seul et perdu face aux besoins de vos parents?

Prenez du recul pour évaluer clairement la situation. Partagez vos sentiments avec une personne de confiance : un membre de la famille, un ami, un professionnel ou encore un groupe de soutien.

Recommandations

Vous n’êtes pas seul. N’hésitez pas à demander de l’aide.

Haut de page

Vous craignez pour le bien-être et la sécurité d’un aîné, votre intuition vous dit que la situation doit changer. Quelles sont les différentes options qui s’offrent à vous ? Faut-il embaucher de l’aide ? Planifier un déménagement ? Que faire ?

Votre intuition vous dicte que le temps est venu d’envisager des changements. Votre pressentiment est bel et bien validé et partagé par les proches et l’entourage de l’aîné. Vous êtes tous sur la même longueur d’ondes. Explorez alors l’option de rester à la maison et ses différentes facettes : l’aspect social, l’environnement physique, l’assistance requise, la situation financière. Évaluez les coûts reliés à ce choix.

Faut-il embaucher quelqu’un pour accomplir des tâches particulières ?

Si oui, faites passer des entrevues bien préparées, obtenez des références. Fiez-vous à votre intuition.

Si rester à la maison avec ou sans aide n’est pas la meilleure option, alors quelles sont les différentes résidences qui pourraient combler les besoins de l’aîné (endroit, services fournis, budget) ? Visitez-les, puis revisitez-les. Posez des questions, évaluez, examinez le tout soigneusement. Retenez la meilleure option, c’est-à-dire celle qui entraînera le moins de compromis. Une fois l’endroit bien choisi, faites le pas en toute confiance.

Recommandations

Posez des questions, évaluez, examiner le tout avec soin.
Retenez la meilleure option, celle qui demandera le moins de compromis possible.

Haut de page

D’où vient cet éléphant que l’on retrouve dans le livre Déménager ou non ?

Voici la petite histoire de cet éléphant qui a pris de plus en plus d’importance dans le guide…
Il y a un court paragraphe dans le livre qui mentionne que : « Si vous vouliez manger un éléphant pour souper, vous n’y arriveriez pas autrement qu’en prenant une bouchée à la fois. »

Ma graphiste a reçu le texte brut et a procédé à la mise en page en choisissant des images pour l’accompagner. En recevant sa première ébauche, j’ai trouvé ingénieux de sa part d’avoir placé un éléphant comme visuel : mais pourquoi avait-elle choisi cette image en particulier ?

Je croyais avoir déjà vu cette image auparavant, mais où ? Je lui ai demandé. « Si vous regardez l’illustration qui se trouve sur la couverture du livre, m’a-t-elle répondu, vous verrez les éléphants sur le manteau du foyer. » J’ai trouvé ça génial ! Depuis le début du processus d’édition de cet ouvrage, l’éléphant était là, puisque nous avons choisi l’illustration de la page couverture en premier lieu ! L’éléphant est donc resté jusqu’à la fin et a trouvé sa place, jusqu’à vous !

Le travail d’édition tirant à sa fin, juste avant l’impression du livre, j’avais la sensation qu’une fois que le lecteur aurait fini la lecture de mes pages, il ou elle aurait pris une bouchée de l’éléphant ! J’ai donc demandé à ma graphiste de placer à la fin du livre un éléphant avec une bouchée en moins. Par la suite, mon éditrice a suggéré la création d’un papier peint à motifs d’éléphants. Et le tour était joué !

De plus, parler d’une perte d’autonomie et/ou du processus de vieillissement est souvent comme faire référence à un « éléphant dans la pièce»*.

Toutes ces raisons ont motivé notre choix de l’éléphant pour offrir un soutien approprié à mon document.
Voilà donc toute l’histoire de l’éléphant !

*En anglais, l’expression « the elephant in the room » veut dire que tout le monde connaît l’existence d’un gros problème mais que personne n’ose en parler parce que le sujet est trop engageant ou trop dérangeant, d’où le choix de cette expression anglaise traduite ici littéralement.

Haut de page

Ce que disent nos clients